Donner la parole aux motocyclistes de l’arrière-pays de l’Alberta

Ayant l’esprit civique et étant engagé dans le bénévolat, Garry Salekin aime être à l’extérieur et parcourir les sentiers du sud de l’Alberta. Homme de plein air autoproclamé, Garry aime la chasse, la pêche et le camping improvisé (aussi connu sous le nom de camping rustique).

 

Les véhicules hors route sont le moyen idéal pour lui d’accéder au magnifique terrain accidenté de l’arrière-pays de l’Alberta. Garry roule hors route depuis plus de 30 ans. «En grandissant dans la Bow Valley, j’ai pratiqué la moto hors route avec ma famille et mes amis, mais je suis devenu plus impliqué une fois que mes deux fils étaient en âge de faire de la moto. C’est alors que nous avons commençé à intégrer les randonnées à moto au camping et au divertissement du week-end», se souvient Garry. Bien que ses fils soient maintenant dans la trentaine, ils aiment toujours faire du camping et rouler en famille.

Il y a environ 14 ans, lors d’un voyage de camping en famille, Garry s’est rendu compte du travail à faire pour les sentiers locaux. C’est alors qu’il a décidé de s’impliquer. Son implication s’étendait au-delà de l’entretien des sentiers. Garry fût l’un des cofondateurs de la Calgary ATV Riders Association, puis a créé une autre organisation à but non lucratif, The Eastern Slopes ATV Society. Il a été impressionné par les nombreuses personnes se réunissant pour soutenir les deux organisations.

 

Au cours de ses fonctions de dirigeant au sein de la communauté hors route, Garry a aidé à rassembler des groupes d’utilisateurs de sentiers et à obtenir des fonds et subventions. Il a aussi consacré de son temps à la réalisation de nombreux projets et initiatives.

 

L’expérience la plus enrichissante pour Garry a été le tout premier pont qu’il a construit. En 2007, de nombreux groupes d’utilisateurs, dont des motocyclistes et des conducteurs de VTT, se sont réunis pour installer un pont de 80 pieds le long du chemin Hunter Valley, dans la zone d’utilisation des terres publiques Ghost. Ce groupe dédié a passé tous les week-ends ensemble pendant deux mois à construire le pont afin que les véhicules tout-terrain puissent circuler en toute sécurité par dessus le ruisseau. Pour Garry, cela revient à la gérance, à la protection de l’environnement et à la durabilité de ces sentiers pour les générations futures. Au fil des ans, Garry a aidé à construire 30 ponts!

«C’est incroyable de voir ce que vous pouvez accomplir», déclare Garry. Il est fier du travail acharné qu’ils accomplissent et de voir les projets complétés. Une grande partie de leur travail laisse un héritage dans la communauté que tous les utilisateurs de sentiers peuvent apprécier et utiliser.

 

Il est également fier des partenariats qu’ils ont développés. Le gouvernement de l’Alberta a travaillé avec eux et a fourni les ponts pour ces projets.

 

Le rôle de Garry a vraiment commencé lorsque l’Alberta Off Highway Vehicle Association (AOHVA) l’a approché pour joindre le conseil d’administration en 2009. Depuis, Garry est leur trésorier. L’AOHVA se concentre sur l’éducation, la sécurité et la revitalisation des sentiers et des installations associées sur les terres publiques et privées de toute la province. L’Alberta est la seule province qui regroupe des motocyclettes hors route, des quads et des véhicules côte à côte (VCC) au sein d’une même organisation.

Garry raconte qu’il n’y a pas de limites aux problèmes et initiatives sur lesquels ils travaillent. Parmi les principales priorités de la AOHVA figurent l’éducation et la formation à la sécurité, l’accès aux terres publiques et la mise en œuvre d’un modèle de financement durable. Ultimement, il s’agit de représenter ses collègues. «Nous sommes une voix provinciale qui représente tous les utilisateurs de sentiers hors route, une voix pour se faire entendre par le gouvernement», explique Garry.

 

La AOHVA travaille à l’élaboration d’un laissez-passer permettant l’accès aux sentiers afin d’aider à soutenir le travail important réalisé. Les autres provinces exigent un laissez-passer pour accéder aux sentiers, ce qui fournit aux organisations un financement durable pour la construction et l’entretien des sentiers. En Alberta, ils comptent actuellement sur des bénévoles, des dons et des subventions pour y parvenir.

 

Un autre sujet important pour Garry est le respect de l’environnement, qui offre aux générations futures des pistes durables à apprécier. L’AOHVA gère un programme scolaire afin d’éduquer les enfants au sujet de la conduite sécuritaire, respectueuse et responsable des véhicules hors route. Dans le cadre de ce programme proactif, des instructeurs visitent les écoles de la province et enseignent aux élèves de la 1re à la 12e année comment respecter les autres usagers des sentiers et l’environement. Ils ont reçu un financement du gouvernement pour mener à bien ce programme, qui a été bien accueilli par les écoles et les étudiants.

Garry est fier du travail acharné et de l’impact positif qu’ils ont en Alberta. «Nous sommes une famille, des amis, des voisins et des initiés qui profitons du grand air, du camping, de la pêche, de la chasse, de la randonnée, des sentiers – et qui prenons toujours soin de rouler en sécurité tout en nous amusant.» En construisant des ponts et en établissant des liens dans la communauté, leur espoir est que tout le monde ait l’occasion de découvrir le magnifique arrière-pays de l’Alberta.

 

Histoires Hors Route est une série du Conseil hors route de la Confédération motocycliste du Canada qui raconte les vraies histoires de motocyclistes hors route canadiens. Cette série raconte des histoires intéressantes de remarquables motocyclistes hors route de tous les jours, met en valeur le travail précieux qu’ils accomplissent dans nos communautés et l’impact positif de leurs efforts.