Rassembler les femmes motocyclistes en Colombie-Britannique

Lorsque M-C Boudreau a commencé la moto, elle était trop timide pour faire partie des randonnées régulières et de l’entretien des sentiers à la Squamish Dirt Bike Association (SDBA). C’est une motocycliste confiante, mais qui ne voulait pas être la seule femme.

 

Elle a donc décidé de créer un groupe sur Facebook pour rassembler les femmes motocyclistes. Quelques amis ont commencé à rouler ensemble, mais le groupe Girls With No Limits a vraiment pris son envol après avoir organisé une soirée de financement. C’était le premier événement communautaire du club tenu loin des sentiers. Il a réuni les membres dans un cadre amusant afin qu’ils puissent y faire connaissance, en plus de collecter 1 000 $ pour la signalisation des sentiers. «Cet événement a mis notre groupe de filles sur la carte», a déclaré M-C.

Ce groupe a attiré beaucoup de femmes, créant un réseau de motocyclistes hors route. Ils sont ouverts à tous les niveaux et à toutes les habiletés: si vous êtes intéressé à essayer ce sport et à vous connecter avec d’autres femmes aux goûts similaires, alors ce groupe est fait pour vous. M-C reçoit de nombreux messages de femmes intéressées à faire de la randonnée, curieuses de savoir comment commencer. «C’est un sport amusant et elles veulent l’essayer», explique M-C. «Il faut beaucoup de courage pour faire de la moto hors route.» Son objectif ultime est que les femmes acquièrent de nouvelles compétences, se surpassent et se développent en tant que motocyclistes.

 

Marie-Claude (M-C) Boudreau est bénévole à la SDBA depuis un an en tant que directrice des événements. Elle n’a pas manqué l’opportunité de laisser sa marque. «C’est vraiment addictif», dit-elle. Dès qu’un événement est terminé, elle se met à réfléchir au prochain événement et aux moyens de rendre son expérience encore meilleure.

 

Elle aime organiser des événements, même des anniversaires. c’est un talent qui lui vient naturellement. Elle coordonne et gère les événements du club et aide à l’entretien des sentiers. «La clé du bénévolat est d’apprécier ce que vous faites», déclare M-C. «Heureusement, le conseil d’administration de notre club est une équipe formidable, ce qui facilite sa croissance en tant que club.» Sa partie préférée est de rassembler les gens et de voir se tisser ces liens personnels.

«Nous sommes tous ici pour nous soutenir les uns les autres», explique M-C. «Nous allons pousser, tirer et vous encourager. Rouler à moto renforce la confiance, même si nous devons vous aider à gravir les obstacles. La prochaine fois, vous n’aurez peut-être plus besoin d’aide.»

 

Ces événements offrent aux femmes de l’expérience à moto, développent leurs compétences, offrent une opportunité d’apprentissage et de partage et créent des liens avec d’autres femmes. Avec tout cela vient un sentiment d’appartenance. Mais plus important encore, cela leur démontre et leur réaffirme qu’elles PEUVENT le faire.

 

M-C est tellement fière des femmes avec qui elle roule. Elle aime créer des liens et encourager les femmes à sortir de leur zone de confort. Chaque fois que ces femmes motocyclistes se présentent à un événement, elles gagnent en expérience et en confiance.

 

«Je pense qu’il est important de rompre avec l’habitude de rouler avec la même personne.» M-C explique que lorsque vous conduisez avec la même personne, vous en dépendez et que pour beaucoup de femmes, cette personne à tendance à être un homme. Les ateliers de développement des compétences sont devenus une composante importante de ses événements. «Lorsque vous apprenez une nouvelle compétence ou technique, cela vous donne envie de continuer à vous entraîner», déclare M-C. «Cela crée une étincelle et renforce la confiance.»

La preuve est dans les chiffres. Leur nombre d’épreuves féminines et leur nombre total de membres ont considérablement augmenté. Il y a trois ans, Girls With No Limits avait trois personnes qui participaient aux randonnées. Aujourd’hui, environ 20 femmes participent à sa randonnée bimensuelle. M-C a récemment organisé son événement annuel Spring Fling au début de mai. Cette randonnée pour femmes à Squamish comprend le déjeuner, une clinique d’entraînement de deux heures et un tour guidé. Les participantes doivent être membres du club SDBA pour être admissibles. En raison de l’intérêt porté à cet événement et à la moto hors route en général, beaucoup de nouvelles femmes sont devenues membres. M-C a dû revérifier la liste des membres de la SDBA pour s’assurer qu’elle la voyait correctement: le nombre de femmes dans le club était presque égal au nombre d’hommes! «J’avais la chair de poule de voir combien de femmes étaient membres du club», a déclaré M-C.

 

Il est encore tôt dans la saison et les chiffres peuvent changer, mais elle est exitée de voir la tendance à la hausse. «Voir la montée des femmes motocyclistes est très spécial», dit-elle. «Je vois maintenant beaucoup plus de femmes sur les pistes et je peux créer plus de liens.»

 

Il s’agit de créer des liens et de favoriser une communauté de soutien. M-C explique que les membres de Girls With No Limits créent vraiment une énergie positive; elles aspirent à s’impliquer et à offrir leur aide, ce qui crée un grand cercle de personnes qui s’entraident.

 

M-C a pratiqué différents sports de compétition, notamment l’escalade et le snowboard. Mais le lien et le sens de la communauté qu’elle a personnellement expérimentés dans le domaine de la moto hors route sont uniques. C’est quelque chose qu’elle n’a jamais vraiment ressenti dans aucun autre sport.

La sensation remonte à sa première expérience de conduite hors route sur les sentiers. M-C a commencé à faire de la moto en 2005 et pratique la conduite hors route depuis 2013. Cette année-là, elle a décidé de partir en camping. Alors, elle a chargé ses sacoches de motocyclette Enduro, elle a mis son chien dans une caisse sur sa moto et elle est partie. Quand elle s’est présenté aux sentiers, tout le monde les regardait. Elle a rencontré un groupe de personnes des West Coast Dirt Riders qui l’a accompagné lors de sa première sortie dans les sentiers. Elle était impressionnée par leur gentillesse. Elle vendit sa moto cette année-là et acheta une moto tout-terrain mieux adaptée. Maintenant, son but est de ressembler davantage à ces motocyclistes – d’aider les motocycliste ayant moins d’expérience à profiter des magnifiques sentiers en montagne. Elle y arrive à force de persévérence. Au cours des six dernières années, M-C a roulé hors route et incité les femmes à aller au-delà de leurs limites.

 

Girls With No Limits

Leur devise dit tout: «Notre mission est de faciliter et d’encourager les femmes à parcourir les sentiers, à s’exercer et à rencontrer d’autres femmes motocyclistes. Construire une communauté de femmes qui font de la moto hors route dans la région de Sea to Sky et au-delà.»

 

Histoires Hors Route est une série du Conseil hors route de la Confédération motocycliste du Canada qui raconte les vraies histoires de motocyclistes hors route canadiens. Cette série raconte des histoires intéressantes de remarquables motocyclistes hors route de tous les jours, met en valeur le travail précieux qu’ils accomplissent dans nos communautés et l’impact positif de leurs efforts.